Click on the image to see the video, hear the music…

This is the one that got away! “Sweet Balls” was the only unclimbed route from the women’s 2013 PROject competition, at The North Face Calymnos Climbing Festival. Luckily, Caroline had done enough during the first 3 routes to secure the victory, which commanded a big celebration the following evening. Named after a local Greek desert, Sweet Balls provided a lot of amusement for an un-named manager from The North Face, who insisted of slipping it into every 2nd sentence… and I always thought sarcasm was the lowest form of wit!

French version (for once)

10 jours très intenses, un mariage et une victoire tout à fait inattendue… Pour le mariage disons juste que c’était une surprise de James, et qu’il m’ a époustouflé, mais c’est sans doute pour ça qu’on se marie non?

Pour ce qui est de l’escalade, à vrai dire il n’y en a pas eu tant que ça en dix jours, entre deux restos, des fêtes, des après midis avec mes meilleurs amis et ma famille venus pour l’occasion, j’ai surtout touché du caillou pendant les deux jours de “project compétition”, et il faut croire que ça me réussit bien.

J’avais juste envie de parler de certains petits moments de compétitions qui m’ont marqués. Ces dernières années je ne fais pratiquement plus de compétitions, et j’avous que c’est tout de même assez savoureux de finir sa journée de grimpe avec le sentiment d’avoir bien grimpé sous la pression.

Lors de mon dernier essai, nous étions 4 filles à pouvoir gagner, qui sortirait la voie prendrait la tête. Autant être franche, j’avais pris le challenge au sérieux, et je n’ai pas vraiment de demie mesure en matière de compétition. J’avais donc soigneusement géré mon échauffement, mes sessions de travail dans les voies, mes temps de repos, sans doute un peu comme quand je me concentre pour réussir une voie à ma limite d’ailleurs. Au moment de démarrer mon essai, j’aurais dû être sous pression, j’aurais du avoir peur, n’est-ce pas… mais voilà, notre sport est magnifique: dès les premières prises, dès les premiers mètres, je n’ai pu que sourire à cause du plaisir des mouvements, du rocher, et je suis simplement, naturellement, entrée dans ma voie.

Bon, certes, je ne l’ai pas enchaînée, mais j’ai fait un très beau run, une grimpe calme, un bon combat, bref, je me suis régalée. Ca a toujours été ma méthode, je me suis souvenue ensuite: quand tu es distrait par le stress, la peur, bref, par quoi que ce soit qui ne sert pas à ta grimpe, re-focalise plus près, sur la voie. Deviens la grimpe. Simplifie.

:)

Most Recent Projects